logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/03/2010

MONT ST MICHEL ....13 siècles vous contemplent (suite)

XIVème siècle……la guerre de Cent ans

 

En 1356 au cours de la guerre de cent ans les anglais s’empareront de l’ilot de Tomblaine situé en face du Mont St Michel. Le chevalier Duguesclin est alors nommé chef de la garnison du Mont, il le protégera mais en outre par quelques victoires il éloignera un certain temps la menace Anglaise. C’est ainsi que profitant de ce repis l’abbé Pierre le Roy élu en 1386 constatant la vulnérabilité du  Mont devant une éventuelle invasion anglaise renforce les fortifications de l’Abbaye : Tour Perrine, Tour Corbin et le Châtelet qui donne au monastère une défense infranchissable. Mais après un certains répits les anglais reprennent l’offensive de plus belle. Robert Jolivet alors nouvel abbé, en levant des impôts entame la construction de rempart pour protéger la ville qui deviennent également une protection de fait pour l’Abbaye. Cette protection et si efficace que même la trahison de Robert Jolivet qui l’avait conçu, passant du coté des anglais et les aidant lors du siège du Mont en 1424 ne purent en venir a bout. Quant aux Montois (habitant du Mont) ils réussiront même par des attaques éclairs  à décourager les anglais qui se retireront en 1425, cette victoire renforcera  l’image protectrice de l’archange St Michel attirant de plus en plus de pèlerins vers le Mont malgré les menaces sur la région. En 1434, le feu démontre encore une fois (et par la suite il récidivera) qu'’il est le pire ennemi du Mont, un incendie ravage cette année là de nouveau la, ville, sautant sur l’occasion les anglais arrivent à pénétrer dans le Mont en criant victoire,  mais sans compter sur le capitaine de la garnison du Mont qui réorganisant ces troupes lance une contre-attaque si puissante que les anglais abandonnent le terrain laissant derrière eux deux bombardes (on peut les voir et les toucher dès l’entrée dans le Mont). Cette victoire des troupes Montoise redonna –t- le moral aux armée française toujours est-il que les troupes reculeront et que la Normandie retrouvera la pais en 1450 après la bataille de Formigny

 

1500…. La guerre de cent ans

 

A  partir des années 1500 le Mont entame une lente descente vers le délabrement pour diverses raisons. Tout d’abord à partir de 1523 les moines n’élisent plus leur abbé il est nommé par le roi (on appelle cela le commendement) est il ne s’agit pas d’un ecclésiastique chargé de « gérer » les revenus du Mont., les moines démotivés se désintéressent alors de l’abbaye en outre leur nombre décroit d’année en année. En 1591, en pleine guerre de religion il échappe de justesse à la convoitise des Anglais. En 1594 la foudre s’abat sur la flèche et enflamme la charpente qui ne sera reconstruite que 15 ans plus tard, puis c’est les travées de la nef qui menacent de s’effondrer les Mauristes (moines Bénédictins plus accès sur la culture que l’architecture) la démolisse et la remplace par une façade à l’esthétique douteuse. A cause du système de commendement au  fil du temps la précarité de l’abbaye s’aggrave, les moines s’endettent,

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique